Grande journée de lavage et de repassage

Grande journée de lavage et de repassage - Sam Affleck

Je n’ai pas le choix. Ma femme et les enfants sont absents pour au moins quelques jours. Je dois passer à la corvée de lavage et de repassage. Ma femme m’avait bien aidée en me laissant un gros lot de vêtements propres en partant, mais je me suis rendu compte qu’il ne me restait plus grand-chose de propre.

La plupart de mes chemises étaient sales et j’en avais un grand besoin. Cette semaine qui s’annonce est très chargée pour moi, avec de nombreux rendez-vous à gérer dans les jours. Plutôt à contrecœur qu'autre chose, je suis descendu au sous-sol pour lancer la machine à laver. Comme je n’avais que des chemises blanches à laver, au moins, je n’aurai qu'une seule lessive à lancer.

Comme je n’avais plus trop l'habitude de le faire, il m'a fallu fouiller partout pendant cinq bonnes minutes pour trouver tout ce dont j’avais besoin. J'ai commencé à chercher partout, alors que la lessive et l’adoucissant étaient tout simplement placés dans le petit tiroir à côté de la machine. Cela semblait tellement logique, mais il faut dire que je n’ai pas pensé à chercher en premier à cet endroit. Peut-être qu’elle va finir par installer l’affiche fait par une compagnie d’impression grand format Montréal, pour m’expliquer étape par étape ce que je dois faire.

Quand ma femme me disait que je suis distrait, je me rends compte qu’elle avait raison. Au moins en ce qui concerne les petits travaux de la maison…  Après avoir rempli la machine à laver, j’ai lancé le linge et la machine s’est mise à ronronner. Comme j’en avais au moins pour une bonne trentaine de minutes, je suis remonté à la cuisine pour me faire un bon café chaud.

J’en ai profité pour mettre un peu d’ordre dans la chambre. J'ai largement eu le temps de passer l’aspirateur et de rendre la chambre nickel. Ce n’est pas que je ne sache pas prendre soin de mon intérieur, c’est juste que j’ai pris les mauvaises habitudes. Je me souviens qu’il y a quelques années de cela, je trouvais beaucoup de plaisir à faire les tâches ménagères.

Avec le temps, je m'en suis occupé de moins en moins. Ma femme ne me poussait pas outre mesure à lui donner un coup de main et je dois reconnaître que j’ai été assez égoïste pour ne plus trop lui proposer mon aide. À son retour, il va falloir que je prenne de bonnes et nouvelles résolutions pour lui filer de l'aide dans les tâches ménagères.

En descendant au sous-sol, je vois que la lessive est finie. Je lance le séchage. Plus qu'à attendre que tout cela soit fini pour commencer le repassage. Je risque bien d'y passer toute la journée.