J’étais avec mes amies toute la matinée

J’étais avec mes amies toute la matinée - Sam Affleck

Je ne crois pas qu’il soit possible de passer sa vie en étant complètement seul, bien sûr, mais parfois la solitude a du bon. J'adore ces moments, où confortablement installée devant la porte fenetre, je peux lire tranquillement, en ne me préoccupant de rien ni personne. Mais bon, j'admets toutefois que l’amitié est une expérience enrichissante, et je prends bien soin de tous ces liens que j’ai créés au fil du temps, que ce soit au travail, ou dans la sphère privée. J’arrive assez bien à communiquer avec les gens. Je ne sais pas pourquoi, mais je crois que je suis plutôt sociable et avenant. Les gens disent de moi que je suis assez sympathique en général. Je ne suis pas non plus du genre à déchaîner les passions, au pire, je provoque l’indifférence.

Pour ma meilleure amie, Audrey, ce n’est pas exactement une qualité. Chez elle, tout est noir ou blanc. Elle préfère être détestée plutôt que de ne pas être remarquée. Elle est musicienne professionnelle dans la vie. Elle joue du violon depuis qu’elle a cinq ans, je crois, et ses parents sont eux aussi, des musiciens. Je ne m’y connais absolument pas en musique classique, mais je crois que toute la famille est très connue dans le milieu. Elle donne des concerts et des récitals dans le monde entier, parfois, je suis assez jalouse de cette vie de bohème qu’elle mène. Elle ne fait que jouer du violon et faire la fête en somme. Bien sûr, je ne dis pas que c’est un métier facile, mais c’est quand même plus sympathique que la mine de charbon !

J’ai une autre copine, qui s’appelle Martine, et elle est médecin généraliste. C’est le seul médecin de la ville, avec le dentiste, qui lui aussi est un ami d’enfance, avec lequel je me suis brouillé il y a quelques années pour une stupide histoire d’argent. Elle a fait beaucoup d’études pour arriver à décrocher son diplôme et à ouvrir son cabinet. Elle travaille énormément, et reçoit une trentaine de patients par jour, ce qui est incroyable. Elle rentre chez elle tard le soir. Elle a cinq chiens, ils sont gigantesques. Je crois que ce sont des pitbulls, ou quelque chose comme ça. Elle s’occupe d’eux comme s’ils étaient ses enfants, c’est très étrange. Une fois, je suis allée dans son cabinet pour avoir une ordonnance pour ma grand-mère, pour un maintien à domicile, et ses chiens étaient dans l’entrée, couchés. Certains patients étaient terrorisés ! Moi non plus, je n’aime pas trop les chiens, je préfère les chats !