Les marchés émergents

Les marchés émergents - Sam Affleck

L'argent peut être l'élément déclencheur de problèmes dans la famille ou entre amis. Il y en a qui disent que quand tu prêtes de l'argent à un ami, tu finis par perdre ton ami, et ton argent. Pas forcément, bien sûr, mais...

Mon expérience n'est pourtant pas celle-là. L'histoire a commencé le jour que ma mère est décédée. Sa maison a été vendue et nous avons divisé avec mon frère, la somme en question. Du coup, je me suis retrouvé avec trop de liquidités à la banque. Même si je ne suis pas un spécialiste dans ces questions, je sais bien qu'il n'est pas convenable de garder trop d'argent dans un compte bancaire. Un jour, en discutant avec mon frère et sa femme, elle me dit qu'elle connaît un spécialiste en planification financière qui pourrait me conseiller adéquatement sur ce que je devrais faire avec mon argent. Elle m'a aussi dit qu'il était le mari d'une de ses amies et qu'il était quelqu'un de sérieux.

J'ai donc contacté ce monsieur par courriel, et il m'a proposé de passer le voir à son bureau quand cela m'adonnerait, sans fixer un réel rendez-vous. J'ai fait ce qu'il m'a dit et nous avons discuté dans son bureau. L'endroit était très moderne, équipé avec des machines dont j'ignorais même l'existence. Il m'a donné des cours sur les instruments financiers les plus populaires : les actions, les obligations, les titres (« securitites » en anglais)...

Je l'ai remercié et je lui ai dit que j'avais besoin de prendre mon temps pour bien comprendre tout ça ; c'est logique. Il m'a offert trois brochures qui contenaient une bonne synthèse de ce que nous venions de discuter.

Nous avons eu un deuxième entretien, nous avons discuté un peu plus en profondeur et il m'a parlé des marchés émergents. Il m'a dit concrètement qu'à l'époque, il était convenable d'acheter des actifs financiers de pays comme l'Argentine, le Brésil, le Mexique, la Russie, la Turquie, etc, du fait que leur rentabilité était très bonne et que le risque avoisinait le degré zéro parce qu'ils avaient le soutien du FMI et des États-Unis.

Je lui ai fait confiance et j'ai signé les documents pertinents. Donc, mes dollars ont été prêtés aux Gouvernements de ces pays. J'ai repris ma vie quotidienne en espérant que dans quelques mois, j'aurais fait des bénéfices intéressants.

Mais voilà, peu de temps après, j'ai lu dans le journal, que ces pays ont déclaré le défaut de leur dette souveraine. Traduction : pour toucher mon argent, il faudrait que je leur fasse un procès.

Voilà pourquoi je ne peux plus voir ma belle-sœur.