Une salle de cinéma-maison

Une salle de cinéma-maison - Sam Affleck

Je voulais aménager une terrasse près de la bâtisse principale. Ma demeure est en plusieurs morceaux, j’ai des annexes qui me servent à accueillir des amis et de la famille. La décoration a été faite par mon épouse, elle adore cette partie de l’aménagement d’un lieu. Elle a regardé les couleurs les plus intéressantes selon chaque pièce, elle a recherché les meilleurs peintres, et elle les a fait venir pour qu’ils travaillent dans les maisonnettes qui sont sur notre terrain. Au fond de notre grand jardin, d’autres sortes d’habitations, trois exactement, constituent une sorte de petit village. Une fontaine est sur le côté d’une des maisons en rondins de bois, et elles ont toutes l’électricité. C’est un endroit agréable et certains de mes amis le préfère à tous ceux dont nous disposons. Un peu cachées, ces petites habitations ont un charme qui ne me laisse pas indifférent.

Ceci dit, j’apprécie notre habitation principale. La grande maison en pierres, en bois et en ardoise est originale, spacieuse et confortable. J’ai fait de nouveaux aménagements, très récemment, car le sous-sol était plus un grenier qu’une véritable pièce. Nous y entreposions des meubles, et tout ce dont nous ne nous servions plus. Le désordre était total, et j’avais de plus en plus de difficultés à circuler dans ce capharnaüm. Je trouvai la solution : j’appelai mon fils et quelques-uns de ses amis pour qu’ils viennent prendre ce qui les intéressait. Je me chargeais de donner à des œuvres de bienfaisance tout ce qui resterait après leur passage.

Mon fils était passé voir un spécialiste de Portes et fenêtres Petite Nation pour passer une commande, et il m’énuméra leurs caractéristiques, leurs avantages nombreux et variés. Il emmena une grande partie de ce qui était présent dans le sous-sol et, toute la journée, ses amis se succédèrent. Ils restèrent tous pour le souper. Je leur ai parlé de mon projet de transformer cette salle en pièce dédiée au visionnage des films. Avec un grand écran et un bon système pour le son, je pensais pratiquer quelques aménagements pour optimiser la qualité sonore du lieu. Albert, l’un des amis de mon fils, me conseilla de mettre un revêtement spécial. Il pouvait même venir pour me réaliser cet aménagement. De cette façon, j’eus, à la fin de l’automne, une salle pour regarder des films. Mon épouse reconnut le grand confort de cette installation. Elle se mit à regarder, de plus en plus souvent, des longs-métrages.